Un point de ralliement pour les bouddhistes au Portugal.

 

Samtendzong's se trouve dans la province de l'Alentejo, près de Ferreira do Alentejo dans le district de Beja à environ une heure et demie en voiture de l'aéroport de Lisbonne.

Plan du projet


Bâtir Samten Dzong

 Sur un terrain de plus de 10 ha, nous sommes en train de jeter les fondations d'un centre bouddhiste tibétain afin de donner l'opportunité à ceux qui veulent s'engager de façon significative dans une vie qui aie du sens, de vivre dans un environnement aproprié à la pratique du Dharma pour le bénéfice de tous les êtres.

Le projet ultime est basé sur une structure permanente d'environ 1170 m2, organisée autour d'une grande cour centrale, qui comporte entre autres, un temple de 147 m2, 15 chambres doubles avec leur salle de bain privative et 2 dortoirs avec un block sanitaire dédié, des salles de cours, un dispensaire, un réfectoire, etc…

  • Les personnes candidates après sélection s'engageront dans les activités karmiques nécessaires pour la construction et l'entretien du centre. Ils pourront résider dans le centre pourvu qu'ils s'engagent dans la pratique du Dharma et en participant chacun selon ses capacitées à toute activité utile pour le centre. Il seront logés et nourr au centre et recevront un salaire minimum légal pour leurs besoins personnels.
  • Avant que le centre ne soit pleinement conforme au projet, et en tant que moyen pour y parvenir, des enseignements (Summer camps) seront organizés avec une structure, à mettre en place, de tentes, bungalows, un petit temple de 72m2, un bloc sanitaire et un réfectoire, etc…, tout cela dépendant des ressources financières du moment. Des Maîtres Tibetains pourront ainsi enseigner dans des conditions optimum grâce à la qualité de l'environnement, le silence et la quiétude de ce lieu, loin des turpitudes de la ville.
  • Notre ambition est qu'un jour Samten Dzong devienne un jour un centre qui organise des retraites de Trois ans, Trois mois et Trois jours, mais il y aura la possibilité également de venir faire des retraites plus courtes.
  • Le Portugal dispose de conditions exceptionnelles qui favorisent la réalisation et la pérenité du projet. En effet étant peu industrialisé il est par conséquent peu polué et possède de vastes espaces naturels ainsi qu'un bon climat.
  • Les Hivers sont doux (il y gèle rarement surtout dans la moitiée Sud) et on peut y faire pousser fruits et légumes pratiquement toute l'année.
  • "Samten Dzong" prévoit d'avoir son propre jardin bio qui pourra ainsi produire la majeure partie de l'alimentation de ses habitants. Une serre alongera sensiblement la période de production en hiver. La propriété compte déjà une centaine d'olivier en production qui donnent tous les deux ans environ 350 à 400 litres d'huile d'olive vierge; nous prévoyons de planter environ 800 oliviers de plus qui donneront environ 3500 litres d'huile supplémentaires au bout de 7 à 8 ans. La maintenance du sol et des cultures seront assurés en partie par les personnes vivant au centre et en partie par des volontaires à l'occasion des périodes d'enseignement. 
  • Le coût de la vie au Portugal est bas et la construction revient environ 4 à 5 fois moins chère que dans des pays comme la France ou les pays de l'Europe du Nord. La nourriture est simple et d'excellente qualité et l'on peut facilement trouver des produits frais et locaux. Et pour ce qui est des Portugais ce sont des gens simples et sans préjugés.
  • Le Portugal étant doté d'un excellent et important réseau routier, les communications sont aisées et rapides et il est facile d'y venir par avion de toute l'Europe pour un prix modique. 
  • La qualité d'hébergement que le centre veut proposer pour un prix compétitf avec les trois repas inclus, permettra à tout un chacun de suivre les enseignements dans les meilleurs conditions et pour un coût très inférieur (même en tenant compte des billets d'avion) que s'ils devaient une chambre à l'hotel dans une ville du Nord de l'Europe, sans parler des frais de bouche et de transport locaux, alors que dans le même temps la fatigue et les frais des enseignants seront considérablement réduits.
  •